Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

eMerzh

samedi 31 octobre 2009

Stats OSM pour la belgique....Octobre 09

Voilà L'heure des stats d'openstreetmap Pour la belgique... calculées le 27 octobre 2009.

Nombre total de Ways : 308891 ( +5,7%)

Nombre total de Nodes : 2406402 ( +10%)

Nombre total de Relations : 4827 ( +4,8%)

Nombre d'utilisateurs : 1733 ( +6.2 %)

Les 10 Premiers toujours (Par nombre de ways):

  1/1733 (  0.1%)                       AND :  37683 ways ( 12.2%)   179450 nodes (  7.5%)     0 relations
  2/1733 (  0.1%)                     Eimai :  25589 ways ( 20.5%)   177164 nodes ( 14.8%)   635 relations
  3/1733 (  0.2%)                    moyogo :  20468 ways ( 27.1%)   181429 nodes ( 22.4%)   316 relations
  4/1733 (  0.2%)                       TAA :   8275 ways ( 29.8%)    54023 nodes ( 24.6%)    33 relations
  5/1733 (  0.3%)                   Willem1 :   6851 ways ( 32.0%)    67647 nodes ( 27.4%)    20 relations
  6/1733 (  0.3%)               Jacques Lys :   6647 ways ( 34.2%)    68638 nodes ( 30.3%)     3 relations
  7/1733 (  0.4%)                       Toi :   6556 ways ( 36.3%)    49466 nodes ( 32.3%)   101 relations
  8/1733 (  0.5%)                    Skratz :   6267 ways ( 38.3%)    60793 nodes ( 34.8%)    66 relations
  9/1733 (  0.5%)             Renaud Michel :   6042 ways ( 40.3%)    27216 nodes ( 36.0%)    30 relations
 10/1733 (  0.6%)                 pierrelux :   5440 ways ( 42.0%)    86812 nodes ( 39.6%)    24 relations

Voyez ici pour les stats complètes

Partager

mardi 13 octobre 2009

Wikireader de OpenMoko

Voilà quelques mois, la société OpenMoko Inc avait décidé d'abandonner à la communauté le développement de son téléphone et de la plateforme de même nom afin de se concentrer sur un autre produit.

Aujourd'hui, voici que la société dévoile son nouveau produit : le Wikireader

Un lecteur de wikipedia à la manière des eBook.

Le prix de la bestiole ? 99$ ( en vente dès aujourd'hui selon l'annonce)

Elle fonctionne sur pile AAA et accepte les mises à jours microSD.

Très simple, elle ne comporte (..apparemment ...) que 3 boutons :

  • Search (pour rechercher un article précis)
  • History
  • Random (pour des articles au hasard)

Quant à savoir si ce sera openSource :

WikiReader uses only open software. We will be posting all our source codes later today.

Partager

jeudi 24 septembre 2009

Stats OSM pour la belgique....Septembre 09

Pour ceux qui sont curieux sur les stats d'OSM, en voici quelques unes grâce à un script de Gilles Lamiral sur la Mailing list francophone.

Pour la Belgique au jour du 23 septembre 2009 nous avons donc :

Nombre total de ways : 292053 Nombre total de nodes : 2186165 Nombre total de relations : 4604

Le plus important : le nombre d'utilisateurs ayant touché au moins une chose en Belgique : 1631 ...( je trouve ça finalement assez peu vu la masse de travail déjà éffectuée).

Les 50 premiers contributeurs réalisent 75% du travail et il faut attendre les 130 premiers contributeurs pour avoir 90% du travail...

Les 10 premiers sont :

  1/1631 (  0.1%)                       AND :  37962 ways ( 13.0%)   179822 nodes (  8.2%)     0 relations
  2/1631 (  0.1%)                     Eimai :  24576 ways ( 21.4%)   164855 nodes ( 15.8%)   669 relations
  3/1631 (  0.2%)                 moyogo :  20158 ways ( 28.3%)   177610 nodes ( 23.9%)   310 relations
  4/1631 (  0.2%)                        TAA :    7478 ways ( 30.9%)    47189 nodes ( 26.0%)    19 relations
  5/1631 (  0.3%)                   Skratz :    6435 ways ( 33.1%)    61025 nodes ( 28.8%)    68 relations
  6/1631 (  0.4%)      Renaud Michel :    5976 ways ( 35.1%)    27011 nodes ( 30.1%)    27 relations
  7/1631 (  0.4%)                      ivom :    5447 ways ( 37.0%)    21930 nodes ( 31.1%)   247 relations
  8/1631 (  0.5%)               pierrelux :    5261 ways ( 38.8%)    83317 nodes ( 34.9%)    25 relations
  9/1631 (  0.6%)           Roman Guy :    5217 ways ( 40.6%)    51117 nodes ( 37.2%)     6 relations
 10/1631 (  0.6%)         Jacques Lys :    5210 ways ( 42.4%)    45379 nodes ( 39.3%)     5 relations

Ceci dit, je crois que AND est la société qui a fourni les données à nos amis néerlandais. Il se peut que leur contribution soit à une limite approximative de la frontière belgo-néerlandaise...

Si vous voulez les stats complètes (ou presque) voyez ici

Partager

samedi 5 septembre 2009

Contrôle qualité dans OpenStreetmap

OSM est un gigantesque outil distribué et ouvert. Au fur et à mesure de son évolution, la communauté d'OSM s'est dotée de divers outils signalant chacun des erreurs plus ou moins spécifiques. Je vous propose de passer en revue certains de ces outils que j'utilise. n'hésitez pas à me faire part de vos outils favoris.

Le bon sens :

Eh oui, je commence ma liste par un non-outil :). Dans OSM le bon sens et le respect de certains petits dictions est très important. Comme par exemple: "On ne tag pas pour le rendu mais pour les données". Rien ne sert donc d'ajouter 3 fois un hôpital pour avoir le bâtiment, la petite croix rouge et le nom. Si le logiciel qui construit la carte à partir des données n'affiche pas bien les choses, corrigeons le plutôt que de rentrer des mauvaises infos dans OSM.

SlippyMap et calque NoName :

La SlippyMap ou carte glissante en anglais, est la carte générée à partir de la base de données d'OSM et disponible sur la page d'accueil du projet http://openstreetmap.org. Comment cette carte peut-elle vous aider? Tout d'abord, évidemment, en visualisant les images générées par vos modifications. Mais également avec l'utilisation des différents calques de base disponibles comme le NoName. Pour changer le calque par défaut, utilisez le petit '+' sur la droite et choisissez un calque.

Plus

Mapnik est le calque par défaut; Osmarender est une visualisation alternative proposant un autre style. CycleMap vous permettra d'afficher une carte plus orienté vers les cyclistes. Elle vous permettra de visualiser vos itinéraires cyclables. NoName, vous affichera les routes qui sont sans tag "name" avec une magnifique couleur rouge éclatante. Permettant donc de se donner une idée de ce qui reste à faire avec notre papier et notre crayon :)

NoName

Openstreetbugs :

OpenStreetBugs est un site utilisant les données openstreetmap et permettant au commun des mortel de signaler une erreur ici où là dans les données. Il peut être sympa de faire un tour de temps en temps afin de vérifier que rien n'a été déclaré dans votre zone :)

KeepRight :

Sans doute un des outils le plus utile pour la correction des données, Keep_Right va vous permettre de valider un tas de choses comme des fautes de frappe dans vos tags, des associations étranges, des routes proches non connectées, des mauvaises intersections.... Il vous est alors possible de marquer le problème comme corrigé ou de le noter comme "faux-positif". Attention toutefois avant de déclarer un faux positif (je n'en ai personnellement jamais rencontré d'avéré même s'ils étaient déclarés comme tel...) cherchez donc bien à comprendre avant de déclarer l'outil comme mauvais :)

OSM Inspector :

Osm inspector est lui aussi un validateur à tout faire, il vous permettra plus particulierement de vérifier vos adresses, tags et boundaries de régions ou communes.

Relation Analyser :

Lorsqu'on commence avec des relations, pour les communes ou trajets de bus par exemple, Relation-analyser peut s'avérer pratique.

Tool server :

Malheureusement, le toolserver de la wikimedia foundation ne me semble pas mis à jour bien souvent, mais il s'avère fort utile pour les pays bilingues comme chez nous. Il permet d'afficher la carte dans une langue seulement (les "name:nl" seulement par exemple , et à defaut le "name" tout cours).

Osmose :

Principalement pour le français, osmose fonctionne aussi un peu pour la belgique. Analyseur de relations et d'erreurs, il est actualisé assez souvent.

Validator pour josm:

Ce plugin est l'autre outil "à posséder et à utiliser", il permet de valider vos données directement dans josm l'éditeur en java pour OSM. Très pratique, il est également très touffu et il donne parfois des faux-positifs mais lorsque votre carte ne contient plus d'erreurs ici, c'est bon très signe.

Routing:

Grâce aux outils de routage vous pouvez tester les routes qu'ils prennent et rapporter soit les bugs dans les logiciels soit corriger les données osm. J'ai déjà croisé des rond-points en sens inverse, des autoroutes avec un mauvais oneway, ... ça vaut la peine de tenter 2-3 itinéraires sur :

  • http://www.yournavigation.org/
  • http://www.openrouteservice.org/
  • http://maps.cloudmade.com/

Autre :

  • Un meltingpot de certaines info, avec notamment les communes non représentées, ...

Partager

vendredi 4 septembre 2009

Quelques découvertes pour OpenStreetMap

Comme je sais que certains d'entre vous participent à OpenStreetmap, voici quelques sites qui utilisent les données de OSM, qui vous permettront de corriger vos données ou de voir la puissance de OSM.

OpenStreetBrowser:

OSB est un site permettant de mettre en valeur les données OSM. Il permet par exemple d'afficher tous les cafés ou restaurants d'une certaine zone. Il permet aussi de vous indiquer le chemin depuis votre position (en utilisant la géolocalisation de firefox 3.5). Dommage toutefois que le site soit très lent et nécessite de nombreux rechargements lors de la navigation.... à suivre donc...

Öpnvkarte et OsmTransport:

öpnvkarte est avec OsmTransport un endroit où visualiser les lignes de transport en commun, du bus au métro en passant par le tram. Opnvkart affiche mieux les lignes passant aux mêmes endroits alors que OsmTransport permet d'afficher la couleur réelle des lignes et permet plus de fonctionnalités (caché/afficher une ligne, les arrêts, etc. grâce au petit "+").

ToolServer:

Celui-ci est un serveur fourni par la wikimedia foundation (très peu mis à jour malheureusement) permettant de n'afficher les données que dans une langue précise (ou le "name" tout seul à défaut...). Il permet donc de vérifier les différentes traductions française et néerlandaise.

Distance calculator:

Un outil un outil bien pratique qui permet de mesurer les distances d'un chemin dessiné. Cliquez pour placer des points et appuyez sur "contrôle" pour pouvoir en supprimer.... Il gère le drag-&-drop et permet l'export en GPX du dessin ...bref que du bon :) il ne manque plus que le relief :)

OpenSeaMap:

OpenSeaMap est un projet très très récent sur OSM (bah oui les Allemands et les Néerlandais, il s'ennuie sur OSM, pratiquement tout est fait chez eux...). Il vise, comme son nom l'indique, à cartographier la mer, ses balises et ses signaux... Le projet n'étant qu'à ses balbutiements, il a besoins de bras... si vous vous sentez l'âme d'un marin, n'hésitez pas :)

Voilà j'espère vous avoir fait découvrir au moins un lien ou l'autre, si vous avez d'autres plan, laissez un commentaire, j'en ferai un autre billet ;)

Partager

mercredi 26 août 2009

Bzr-horn, notifieur pour bzr

Hello, Après un long temps sans billets, vacances et occupations oblige... Me re-voici avec un petit article sur une réalisation personnelle.

Bzr-Horn :

Bzr horn est un petit script lancer régulièrement grâce à cron qui va vous tenir au courant des dernières mises à jour de vos nouvelles branches, commits et branches supprimées de bazaar.

Pour l'instant il ne permet que d'envoyer des mail et des messages jabber (et aussi de faire une requête sur un site web), mais peut potentiellement faire beaucoup plus.

Il utilise notamment cheetah-template pour paramétrer complètement l'apparence des messages.

N'oubliez pas de noter l'url du projet : https://launchpad.net/bzr-horn .

Largement inspiré de bzr-email-notifier, il est également mon premier projet publier en python, donc soyez indulgent :)

N'hésitez pas à commenter, critiquer, proposer vos patch et déposer vos rapports de bug ici ou sur launchpad...

ps: Attention , rien ne garantit la qualité du code, il se peut donc que le programme explose des avions, tue des bébés ou ne marche simplement pas...à bon entendeurs, Salut...

Partager

dimanche 5 juillet 2009

À propos du Microblogging....

Hello à tous,

Voilà depuis quelques temps j'ai décidé de tester par moi-même ces espèces de plateformes de microblogging que sont twitter et identi.ca (le pendant libre de twitter...basé sur laconi.ca.

Me voilà donc inscrit sur ces deux services.

Au début on se dit, pff le voyeurisme à la fessebouck ...sympa mais bon ça ne vaut pas trop la peine...

Puis on visite un peu et on trouve des acteurs du logiciel libre, des projets qui nous intéresse des clients.

Le format des 140 caractères nous aide à la rédaction... pas de grande proses, mais juste les humeurs, les nouvelles importantes...

Puis on s'inscrit à plusieurs personnes ...et on se prend au jeu....

bref après avoir testé, je dois dire qu j'aime assez... on y apprend beaucoup de choses dans les twitts dont leurs auteurs n'ont pas forcément le courage de créer un billet pour ça...

Bref n'hésitez pas à souscrire, ça fait toujours plaisir évidemment :)

Partager

mercredi 17 juin 2009

Après Elphants Dream, Bick Buck Bunny et Yo Frankie! voici Durian

Ça y est, la Blender Foundation remet le couvert! Après les très célèbres Elphants Dream, Bick Buck Bunny et Yo Frankie!, ils ont décidé d'ajouter un projet de développement opensource : Durian.

Durian est un projet au nom d'un fruit d'Asie à l'odeur pestilentielle mais au gout délicieux. Comme chaque projet de la fondation, il visera à tester et développer un aspect de blender. Elephants Dream était axé sur l'animation , Yo Frankie! sur le jeu , ici il semble que ce soit encore un film d'animation de fantaisie avec des monstres , de l'action et des héroïnes :) (sic)

Le projet a fini les appels aux participants et devrait réellement débuter vers septembre. La fin est prévue pour Mars - Avril 2010.

Rendez-vous sur la page du projet :

votre support est comme toujours, le bienvenu ;)

Partager

mardi 16 juin 2009

Utilisation des points sur un GPS Locosys GT-31

Dans le cadre du projet OpenStreetMap, j'ai eu la chance de disposer d'un des GPS de la branche belge d'OSM. J'ai mis quelques temps à comprendre comment pouvoir extraire les marques du gps, j'écris donc un petit billet pour les éventuelles personnes dans le même cas ;)

Pour les traces normales, il est plus simple d'utiliser directement la carte SD et de convertir les .nmea en .gpx à l'aide Gpsbabel ou gpsvisualizer.

Mais dans les données de la carte SD, impossible de visualiser les points de passage (waypoint). Il vous faut alors utiliser le programme perl : navilink.

Téléchargez le fichier, puis faites un petit apt pour installer la bibliotheque libdevice-serialport-perl:

sudo aptitude install libdevice-serialport-perl

Ensuite, branchez et allumez le GPS et rendez-vous dans le menu NaviLink. Activez le protocole navilink. Vous devriez voir un message qui ressemble à "In Navilink Mode ...[POWER] to reset".

De retour sur votre ordinateur, faites un sudo perl navilink.pl -v -o waypoints.gpx getwp

le -o spécifie le fichier de sortie et est suivi par la commande à exécuter (getwp pour récupérer les WayPoints)

Ensuite pressez le bouton [POWER] pour éteindre votre gps et jouez avec votre GPX des points ;)

Partager

mercredi 20 mai 2009

Envoi de mail pour un commit ou une nouvelle branche bazaar

Je cherchai un moyen de notifier les développeurs d'un projet lorsqu'un commit est fait dans un des dépôts du boulot.

Beaucoup m'orientaient vers bzr-email un plugin pour le client bzr.

Chaque développeur doit l'installer sur sa machine pour le mail soit envoyé lors du commit. Il est aussi possible de l'implémenter avec le smartServer de bazaar.

Aucune des 2 solutions ne nous convient puisque nous avons déjà notre architecture utilisant webdav et sftp.

Puis, j'ai trouvé dans les méandres de launchpad un autre projet : bzr-email-notifier.

Celui-ci fonctionne avec un script dans un cron par exemple qui scrute les derniers commits et envoi alors un e-mail. Il est possible de suivre aussi les créations et les suppressions de branches... bref juste ce qu'il faut.

Malheureusement, les mails étaient envoyés en html... un petit patch plus tard il est maintenant possible de les envoyer en texte pure (text/plain).

J'adore le logiciel libre.... on peut faire correspondre chaque logiciel à nos besoins et en faire profiter les autres!

Partager

mercredi 13 mai 2009

JukeBox partagé au bureau....

Profitant d'une machine un peu vieille et destinée au rebut, l'idée nous passa par le tête de faire une station de musique partagée. En effet, nous sommes actuellement 3 dans le bureau et 1 seul d'entre nous possède une paire de baffles.

Pas toujours évident donc de gérer la musique.

L'idée c'était que nous mettions la paire de baffles sur l'ordinausore puis, grâce à une interface web ou autre, chacun pourrait piloter à son gré la musique et le volume (pour pouvoir encore répondre au téléphone :p).

La musique doit pouvoir jouer en mode aléatoire. Et il doit être possible d'intercaler des musiques spécifiques dans l'aléatoire.

Un programme correspondait à nos demandes MPD ou Music Player Daemon.... voici comment nous l'avons installé.

Installation de MPD

Ici rien de bien complex, il suffit de s'appuyer sur les paquets fournis par ubuntu pour installer mpd serveur et son client.

Pas besoin d'interface graphique pour mpd, puisqu'il tourne entièrement en console.

sudo aptitude install mpd mpc

Configurez ensuite votre serveur dans le fichier /etc/mpd.conf ... aidez vous du wiki ubuntu pour les options.

Nous avons juste changé la méthode d'accès au son, ainsi que l'option "music_directory" pour pointer vers notre répertoire de musique.

Ensuite un petit

sudo /etc/init.d/mpd restart

et

sudo mpd --create-db /etc/mpd.conf

Voilà MPD qui fonctionne!

Ajout de l'aléatoire

Le mode "Mélangé" de MPD ne nous convenait pas tellement. Nous avons donc choisi de nous tourner vers un petit add-on pour effectuer cette tâche : Mpdrandomd.

Ce programme va se charger qu'il y ait au moins X chansons choisies au hasard dans la file d'attente. De telle sorte que si un morceau doit être spécifiquement jouer, il nous est tout à fait possible d'inserer.

Ajoutons donc les libraries utiles au script.

sudo aptitude install python-mpd

Malheureusement le script n'est pas disponible par package... il faut chipoter soi-même et donc !!! Risquer de mettre en l'aire !!! sa machine.

Un petit hg clone http://bitbucket.org/matclab/mpdrandomd/ et voilà le script récupéré.

Veillez ensuite à mpd_rand lancer le script au démarrage de MPD.

Nous avons également installé un cron pour stopper / redémarrer le script afin de prendre en compte les changements de la base de données de mpd.

ps: utilisez l'option -d (debug) pour avoir plus d'information du script...

Les clients :

Chacun dans le bureau a choisi son client et s'est connecté sur le nouveau serveur mpd. Mon choix s'est porté sur sonata. Simple, sobre, efficace et disponible dans les dépots... bref tout ce qu'il faut.

sudo aptitude install sonata

Puis lancez-le, indiquez l'ip de votre machine et vous voilà connecté....

À vous la musique!

Partager

vendredi 8 mai 2009

Ship-it est arrivé....

Voilà mes cd Ubuntu commandés par Ship-it sont arrivés....

L'habillage à été revu et je le trouve plutôt sympa

Admirez plutôt:

Le plus beau, reste la version serveur

Ça change de l'ancienne non ?

Partager

mercredi 6 mai 2009

Nouveau développement....

Voilà, ça fait maintenant quelques jours qu'est en ligne la liste de mariage que j'ai réalisée pour un ami.

Rapidement développé à "Larache", on peut donc ajouter des éléments, une description et une photo. Les gens peuvent ensuite réserver ce qu'ils souhaitent.

Un e-mail est envoyé pour confirmation ainsi qu'une possibilité d'annuler la demande.

Rien de bien tordu...

Et voici l'aperçu :

Listez de mariage

l'adresse est pour l'instant réservé aux invités

Partager

dimanche 26 avril 2009

Essai d'une autre distribution....ArchLinux

On dit qu'une de force du libre , mais peut-être aussi une de ses faiblesses, c'est la diversité. Il existe des centaines de distributions différentes, certaines plus techniques, certaines dédiées au multimedia ou à la sécurité. Bref à boire et à manger ...

Il est souvent conseillé au débutant de commencer avec une distribution orientée grand public comme ubuntu.

Bien qu'ubuntu soit une distribution que j'affectionne, depuis quelques temps il me trottait l'envie de tester autre chose.

Je me suis tourné vers ArchLinux puisque certains aspects m'attirent particulièrement.

Arch logo

* Rolling Release :

Archlinux est ce qu'on appel une "Rolling Release", ce qui veut dire que la distribution est continuellement mise à jour. Pas de Sortie tous les 6 mois (comme ubuntu) ou tous les 2-3 ans (comme debian) mais bien petit à petit.

Les différentes mises à jours sont donc réparties dans le temps à la sortie du nouveau logiciel ou après une période de test dans un dépôt prévu à cet effet.

Les logiciels sont donc disponibles plus rapidement dans la distribution, et ne dépendent pas d'un cycle X ou Y. Pas besoin d'attendre 6 mois ou de mettre des dépôts personnels (PPA, ...) dans tous les sens.

L'avantage aussi des sorties tournantes, c'est qu'il n'y a pas de migration géante à faire puisque tout est mis à jour petit à petit.

* AUR :

Arch possède également un système pour les paquets qui ne seraient pas présents dans la distribution et peuvent être proposés par les utilisateurs. Un peu à la manière des PPA d'ubuntu mais en bien plus puissant, les AUR permettent de palier au manque de paquets de la distribution. En effet, les AUR sont intégrés au gestionnaire de paquets "yaourt" et son donc cherchables, installables et modifiables. L'utilisateur à aussi la possibilité de voter pour ses paquets préférés afin de les intégrer à la distribution normale.

* KISS :

Le principe de Arch est de rester techniquement simple. Une grande partie de la configuration se fait donc dans un fichier unique le /etc/rc.conf . On y trouve la configuration du réseau, des daemons, ... .

Premières Impressions :

Bien que l'installation et la configuration initiale ne soient pas aussi faciles que sous ubuntu, on trouve vite ses repères et on s'habitue assez bien à cette simplicité. Les mises à jours sont assez fréquentes et les problèmes peu nombreux (juste ici la mise à jour de xorg avec kms & co....). Les AUR sont bien pratiques et répondent bien à une problématique de gestion des nouveautés (venant par exemple de kde-look ou autres...).

Le principe des mise à jour constantes est très agréable pour un geek et kdeiste comme moi... plus besoin de constamment ajouter des PPA afin de suivre les mises à jours de KDE (et d'autres logiciels éventuels...).

Bref pour l'instant je garde mon Arch.... à Suivre...

Partager

vendredi 17 avril 2009

Migration OpenStreetMap

Voilà C'est parti! OpenStreetMap est mis en lecture seule afin d'effectuer une grosse mise à jour ce Week-end.

En effet, Le passage de l'Api v5 vers V6 devrai apporter un lot de nouveautés au site de cartographie en ligne, comme par exemple la description d'un groupe d'éditions (à la manière d'un gestionnaire de code source).

OSM sera donc en lecture seule ou même désactivé par moment pour le w-e. Si tout ce passe bien, il devrait réapparaître lundi dans la journée.

Il ne faudra alors pas oublier de mettre à jour la configuration de vos éditeurs pour prendre en compte la nouvelle version.

Sous merkaartor :

Dans Préférences > Données > utilise l'API v0.6.

Pour plus de renseignements consultez le Wiki .

Partager

jeudi 2 avril 2009

Postgresql premier bug.....

Lundi, mon collègue et moi même avons trouver un petit bug dans postgresql .... Le voilà reporté et même fixé par le gourou Tom Lane ...

Il suffisait d'enlever le test (!isnull) dans le exec_simple_cast_value() ... simple non....Hem....

La prochaine étape c'est le patch!

Partager

mardi 31 mars 2009

GPS D'OpenStreetMap ... Merci NlNet

Il y a quelques temps, la fondation Nlnet a fait cadeau à OpenStreetMap Belgique de 11 DataLogger GPS.

Les Datalogger sont des petits GPS qui ne permettent pas forcément de visualiser une carte, mais leurs utilisations sont plutôt d'enregistrer des points fournis par la puce GPS pour une exploitation ultérieure. Ici en l'occurrence, Pour tracer des rues sur OpenStreetMap.

Je suis donc, depuis lundi, devenu l'usufruitier d'un des ces 11 GPS.

Le temps d'apprivoiser la bête ... et je fournirai à OSM de belles traces toutes neuves...

GPS

Encore Merci à NlNet :)

Partager

lundi 30 mars 2009

Guide du débutant à OpenStreemap sans GPS

Après quelques demandes, voici donc un petit guide du débutant à openstreetmap plus spécialement avec Merkaartor.

Guide

Introduction :

Pour ceux qui ne sauraient pas ce qu'est openstreetmap, je vais simplement citer le wiki :

OpenStreetMap crée et fournit des données géographiques libres, telles que des cartes routières ou cyclables, à quiconque en aura besoin. Cet outil est né parce que la plupart des cartes que vous pensez libres ont des restrictions légales ou techniques qui nous empêchent de les utiliser de façon créative, productive ou innovante.

Documentation:

Comme dans bien des choses, il est toujours bon de parcourir quelques pages de documentation afin de bien cibler les tenants et aboutissants du projet.

Tout d'abord, voyons les différents types d'informations disponibles sur le wiki.

Remarquez la colonne "key" qui contient donc les clés et la colonne value qui contient les différentes valeurs possibles. La colonne élément indique sur quoi peut s'appliquer le couple clé:valeur (un point , une route ou une zone ).

N'hésitez pas non plus à faire un tour sur les questions fréquentes et le guide du débutant.

N'oubliez surtout pas de regarder la question : Pourquoi n'utilisez-vous pas Google ou untel pour vos données ?.

Installation :

Comme dit précédemment, plusieurs éditeurs sont disponibles pour OpenStreetmap...Potlatch, JOSM et Merkaartor.

Ici je décrirai exclusivement l'usage de merkaartor.

Rendons-nous donc sur la page de merkaartor et téléchargeons la dernière version disponible pour notre système. J'invite les moins frileux d'entre vous à télécharger la version 0.13 disponible en version "Release candidate" qui apporte un lot de facilités.

(Les utilisateurs de windows, choisissez le "Windows binary edition" , le ".msi"....)

sous ubuntu, un

aptitude install merkaartor

fera l'affaire (même si la version est un peu "vieillotte" :) )

Compte utilisateur:

Pour ceux qui ne l'auraient pas encore fait, rendons-nous sur la page de openstreetmap pour créer un compte utilisateur afin de l'utiliser dans merkaartor.

Une fois merkaartor lancé, rendez-vous dans les préférences et ajoutez votre nom d'utilisateur et mot de passe

merk_pref.png

Opérations basiques :

Voici quelques opérations simples qui vous aideront à vous lancer dans l'édition.

Télécharger une partie de carte

Toute contribution commence par le téléchargement de la zone de travail. Cliquez donc sur télécharger, puis choisissez la zone qui vous intéresse... Remarquez que la zone non téléchargée, et donc non utilisable pour le travail, est remplie de pointillés rouges. Pour faire disparaitre les pointillés et donc télécharger la partie de carte pas encore téléchargée, utilisez "Télécharger plus".

Créer un nouveau noeud :

Utilisez le menu Créer > Noeud et cliquez sur la carte là où le noeud devrait être créé. Le noeud apparait alors comme un point d'interrogation puisqu'aucun 'tag' (label) ne lui est associé. Pour ajouter des tags au nouveau point, utilisez l'outil de sélection et choisissez le noeud en question.

Vous pouvez également ajouter de nouveaux noeuds sur une route existante afin de rendre le trajet plus exact ou d'ajouter des détails. Ici encore, utilisez le menu ''Créer > Noeud' puis dirigez la souris vers l'endroit voulu et lorsque la route se met en surbrillance, insérez votre noeud. À partir de ce moment, le noeud fait partie de la route et si vous le déplacez, il déplacera aussi le trajet de la route.

( Pour ajouter un noeud explicitement PAS sur une route existante, pressez CTR et ALT lors de la création du noeud)

Editer les tags d'un élément:

Pour éditer les tags d'un élément (noeud, route, relation), sélectionnez l'élément et changez le tag dans le panneau "Propriétés". Vous pouvez ajouter ou éditer soit le nom soit la valeur (Par exemple name:Rue des champs) mais un tag doit toujours avoir ces 2 composantes (Nom et Valeur).

Pour supprimer un couple nom/valeur, sélectionnez dans le tableau la ligne concernée puis cliquez sur la croix rouge au-dessus.

Déplacer un noeud:

Utilisez l'outil déplacement et cliquez sur le noeud que vous voulez déplacez. Effectuez un Drag & Drop (Glisser & Déplacer) du noeud en restant appuyé sur le click gauche.

Créer une route:

Soyez sur de n'avoir rien sélectionné avant de commencer. Ensuite rendez vous dans le menu Créer > Route et cliquez sur la carte comme pour faire un point. Lorsque vous bougez le curseur, une ligne de pré-visualisation vous montre le chemin du prochain segment. Cliquez alors sur la carte pour créer un nouveau segment ...Ainsi de suite jusqu'à ce que vous ayez terminé votre route. Appuyez sur "ESC" ou cliquez sur l'outil de sélection pour arrêter votre route. La route apparaît alors comme une fine ligne noire. Ajoutez les tags correspondant pour lui donner une utilité (rue, chemin, interpolation d'adresse, ... ). Attention de bien sélectionner la route et non les noeuds qui la composent lorsque vous ajoutez les tags.

Lorsque vous vous approchez d'une route ( ou noeud), l'outil mettra en surbrillance la route la plus proche et ajoutera le nouveau noeud dessus afin d'assurer la jonction entre les routes. Ceci est évidemment très important pour les logiciels de routage..

Continuer une route existante :

Vous pouvez aussi continuer une route précédemment créée en sélectionnant le dernier noeud de celle-ci, puis en faisant comme décrit ci-dessus pour créer une route.

Supprimer une route ou un noeud:

Sélectionnez simplement le noeud ou la route puis cliquez sur supprimer. Si vous avez supprimé une route, il vous demandera ensuite si vous désirez supprimer les noeuds qui composent cette route.

Diviser une route:

La division d'une route est une tâche courante pour assigner des tags différents à chaque partie : nom de route, vitesse maximum,....

Séléctionnez la route que vous voulez séparer. Ensuite, tenez la touche CTRL et séléctionnez les noeuds de part et d'autre desquels la route doit être divisée. Lâchez la touche CTRL et cliquez sur Diviser dans le menu Route.

La route devient alors 2 routes indépendantes.

Vous pouvez sélectionner plusieurs noeuds de la route afin de diviser en plusieurs parties.

Contrôle Qualité:

Plusieurs outils sont mis à la disposition des contributeurs afin de faire du "contrôle qualité" sur les données. Voici les principaux :

OSM Inspector :

Url : http://tools.geofabrik.de/osmi/ Permet de vérifier les Tags, addresses ou zones naturelles.... Il suffit de changer le type d'éléments vérifiés dans "View". Attention il est mis à jour 1 fois par jour :)

KeepRight:

Url : http://keepright.ipax.at/report_map... Permet de vérifier des noeuds proches mais pas joints ou plein d'autres information. Dommage que la mise à jour n'est que épisodique (à la très grosse louche une fois par semaine).

OSM Mapper:

Url: http://www.itoworld.com/static/osmm... Ce Service permet de voir toutes les évolutions faites sur une zone par modification, utilisateur ou date. Malheureusement, il requiert un enregistrement mais est totalement gratuit.

Partager

mercredi 18 mars 2009

Accéder plus rapidement au bureau...KDM autologin-lock

Si comme moi, vous êtes très souvent le seul à utiliser votre ordinateur et que vous avez envie d'améliorer un peu le temps que prend votre session à charger une fois votre mot de passe entré, mais pas forcément le temps de démarrage (bien que ça ne fasse pas de mal :p ) . Pas question toutefois de supprimer définitivement l'authentification d'accueil.... pas fou quand même :)

Attention, cette astuce ne fonctionne qu'avec KDM (souvent avec kubuntu). Il est surement possible de le faire avec GDM (souvent avec Ubuntu) ou autre, mais ne les ayant pas sous les yeux, impossible de vérifier.

Très simple, cette astuce consiste à demander à kdm de vous authentifier automatiquement et de directement verrouillé la session. Ainsi, tout vos programmes seront déjà chargés et une fois votre mot de passe entré, vous aurez directement accès à vos applications :)

Alors, rendez-vous dans la configuration du système, puis dans l'onglet avancé, allez dans le gestionnaire de connexion. Entrez ensuite votre mot de passe.

Kdm config

Rendez-vous ensuite, sur l'onglet n°7 (Convenience) et cliquez sur "Enable auto-login" puis sur "Lock Session" (en choisissant bien sûr votre utilisateur).

Kdm autologin

Appliquez et ok, puis, testez ensuite au prochain reboot :)

Partager

dimanche 15 mars 2009

Merkaartor 0.13 est de sortie....

Voilà... Merkaartor 0.13 est sorti aujourd'hui.

Merkaartor 0.13

Merkartor est, pour ceux qui ne suivent pas, un éditeur sympathique et multiplateforme (Linux, Mac & Win) puisqu'en Qt pour OpenStreetMap Au menu des améliorations, hormis les résolutions de bug habituelles :

  • Le support de l'import de KML et de shape ESRI (bien que pas assez testé)
  • Un nouveau calque avec une carte basique du monde
  • L'amélioration du Géotagging d'images
  • Un Dock pour les styles ( Suite à une demande de moi même :p )
  • Des calques en lectures seule
  • Une gestion native des rendu SVG pour des exports
  • Un style QT personnalisé (Pour régler le problème des panneaux grandissant avec KDE)
  • Une interaction "Un-boutton"
  • Améliorations de la barre d'outils
  • et Plein d'autres :)

Pour plus d'info, lisez le fichier CHANGELOG qui reprend les changements effectués depuis la version 0.12.

Pour l'installer, suivez les instructions de la page de téléchargements.

Partager

- page 3 de 8 -