Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

eMerzh

mercredi 16 janvier 2008

Redmine un gestionnaire de projet peu connu

A la recherche d'un gestionnaire de projet à la hauteur de mes besoins, je suis tombé sur Redmine.... Un gestionnaire de projet web écrit en Ruby on Rails....

Ce gestionnaire offre une interface claire et puissante me permettant de répondre à plusieurs de mes besoins (intégration avec un gestionnaire de source svn , bzr, et éventuellement autres....multi-projet, multi-utilisateur, workflow, notification ,.....)

Fonctionnalités :

Je reprend donc les fonctionnalités principales décrites sur le site :

  • Gestion multi-projet
  • Gestion des accès par rôle
  • Système de suivi flexible
  • Graphique Gantt et calendrier
  • Gestion des nouvelles, documents et fichiers
  • Notification par email ou Flux
  • Wiki et Forum par projet
  • Gestion simple du temps (time tracking)
  • Champs personnalisés pour les projets, utilisateurs ou anomalies
  • Integration avec les gestionnaires de sources (SVN, CVS, Mercurial, Bazaar et Darcs)
  • Support de LDAP multiple .
  • Multilingue
  • Multi - bases de données

une démo est disponible sur http://demo.redmine.org/

Voici en très gros ce que ça donne...

Redmine 2
Un projet

Redmine
Une interface de consultation des anomalies

Comment tester sous ubuntu?

N'étans pas expert dans Ror, je n'étais pas sûr de pouvoir installer ça facilement sur ma petite ubuntu... Et pourtant....

Un petit apt-get par-ci et par-là et c'était réglé..

Commençons donc par installer Ror :

sudo aptitude install rails

puis téléchargeons Redmine, décompressons-le et installons-le :

wget http://rubyforge.org/frs/download.php/29428/redmine-0.6.3.tar.gz

tar xvzf redmine-0.6.3.tar.gz

cd redmine-0.6.3

Puis, suivez les instructions du fichier d'installation (doc/INSTALL)

  • Créez une base de donnée de votre choix vide (SQLite, Mysql,...)
  • éditez le fichier config/database.yml pour la partie "Production"
  • Créez la structure de la base grâce à

rake db:migrate RAILS_ENV="production"

  • Chargez les paramètres par défauts avec

rake redmine:load_default_data RAILS_ENV="production"

  • puis lancez le serveur

ruby script/server -e production

Après il est possible de configurer un apache ou un Lighttpd pour de meilleures performances, mais ceci ne fait pas l'objet de ce billet.

Conclusion :

Très sympathique logiciel qui gagne à être plus connu. On regrettera toutefois le nombre d'hébergeurs supportant le Ruby et permettant donc un déploiement plus massif de Redmine. Certains éléments manquent encore un peu d'intuitivités, mais le principal est là.

Bref, personnellement, il est adopté :)

Partager

jeudi 29 novembre 2007

Miro, Ubuntu et les vidéo

Suite à un petit mail de HarKoT, j'ai effectivement remarqué qu'il y avait un canal ubuntu pour miro.

Ce canal propose une série de screencast (vidéo d'écran) en anglais malheureusement sur des sujets divers et variés comme les imprimantes, le changements d'utilisateur ou l'installation permet de s'instruire en video sur ubuntu.

Miro Ubuntu

Dans le même genre, n'oublions pas non plus le blog Video Ubuntu qui proposait une série de videocast sur ubuntu.

Partager

mercredi 14 novembre 2007

Miro, Un point zero

(waw ça rime)

Hello à tous, voici un petit billet pour vous informer de la sortie de la version 1.0 de Miro.

Logo

Oui oui, le logiciel de "videocast" est soutenu par la fondation Mozilla et entièrement construit avec du logiciel libre. Ce concurrent direct du très people Joost (des fondateurs de Skype & co) se défend plutôt pas mal dans sa catégorie....

Très sceptique sur l'utilité d'un tel programme qui se trouve à mi-chemin entre le lecteur vidéo / audio et le lecteur de flux rss, je me suis quand même décidé à l'installer pour tester...

L'installation

Ici, pas de galère sans nom....les créateurs ont bien heureusement pensé à nous en créant un dépôt ubuntu, debian et compagnie. Pas tracas de compilation donc, il suffit d'installer conformément aux instructions de la page de téléchargement du site.

Lancement

Ensuite, il suffit de lancer miro dans une console / menu ou lanceur....2-3 petites options plus tard, nous voici sur l'interface principale.

Miro

On se retrouve assez rapidement dans une interface plutôt conviviale. On pose nos marques assez rapidement, et nous voilà partis dans une chasse à la vidéo en français ( bah oui....sinon le logiciel n'a aucune utilité). Rapidement, on va dans le guide miro puis dans l'onglet langage et enfin on trouve quelques 200 flux dans la langue de Molière! Génial!

Miro

Ensuite, nous pouvons aisément télécharger le contenu pour le lire maintenant ou plus tard et partager celui ci dans les service 2.0 à la mode

Miro

Conclusion

Rien à dire, miro est très convivial....on s'y retrouve plutôt facilement. N'ayant pas de Tv à la maison, je crois que ce logiciel va encore servir. Il reste néanmoins quelques bugs d'affichage très mineur mais qui font tache (accents qui apparaissent en bizarrement ...vive l'utf-8 :) ) et de petites lenteurs au démarrage, rien de désastreux .

Excellente expérience pour moi en tout cas!

Partager

jeudi 11 octobre 2007

Katapult .... et le rafraîchissement de la base de données

Si comme moi, vous avez remarqué que lorsque vous installez un programme, Katapult (le lanceur d'application kde) ne vous propose pas votre nouvelle application jusqu'à ce que vous ayez redémarré votre ordinateur....

Katapult1

Voici un petit truc qui va vous permettre de rafraîchir la liste des applications disponibles de Katapult.

Lancez votre katapult comme habituellement ( alt + espace) et appuyez alors sur ctrl + c pour entrer dans la configuration.

Katapult2

Puis appuyez simplement sur "OK" sans rien changer ..... et voilà :D

Katapult3

Rien de plus simple, même si la technique n'est pas la plus pratique.....

(Tips trouvé sur Ubuntu-tutorials)

Partager

mercredi 29 août 2007

Tribe 5 également pour kubuntu....

Comme sur Ubuntu, la 5 Version Alpha de Gutsy Gibbon est sortie...

Bien sûr cette version est une Pré-Release et donc ne convient absolument pas au grand public. Ne l'utilisez donc que si vous êtes développeur/testeur ou autres et que vous êtes certain de ce que vous faites!

Pour obtenir l'iso rendez-vous sur cette page.

Au programme :

Le retour d'OpenOffice

Dans la précédente version (tribe 4), openoffice-kde était cassé sur kubuntu. Le bug est maintenant résolu et annonce donc le grand retour de openoffice sur kubuntu.

C

Le thème KDM

Voici encore un changement de thème du KDM et du splash screen de KDE

C C

Strigi

Strigi le moteur de recherche local (comme google desktop search ou beagle) est maintenant beaucoup mieux intégré dans KDE grâce à une intégration dans le Kmenu ou l'ajout d'une applet pour Kicker.

C

Kde SUDO

Kde Sudo est une interface graphique pour sudo qui remplacera dorénavant kdesu. Ce changement apporte des fonctionnalités plus proches de sudo comme la rétention du mot de passe pendant 15 minutes ou toutes les autres choses que vous faisiez avec sudo.

KDE PIM

L'intégration de OpenSync pour la synchronisation de vos données avec des appareils mobiles dans Kontact. Et la migration vers la branche "Entreprise" de KDE PIM, intégrant des fonctionnalités parfois indispensables en entreprise (kolab, ...).

KMail intègre maintenant directement les outils nécessaires à la communication avec GPG (pour la signature et le cryptage/décryptage des mails)

Adept

Adept a lui aussi été revisité pour offrir encore plus de facilité pour l'utilisateur en montrant notamment la popularité des applications grâce à un système d'étoiles

C

Adept permet également maintenant un mode Batch pour pouvoir lancer depuis la ligne de commande un update par exemple. Le système de notification de redémarrage (comme lors de la mise à jour du noyau, ....) a également été amélioré.

C

Clavier Virtuel

Un clavier virtuel a été ajouté à Kubuntu pour permettre une meilleure accessibilité. Ce clavier permet le redimensionnement, la détection automatique de la langue du clavier, ....

C

Liens

L'annonce officielle sur le wiki

Des screenshots

L'annonce de la Tribe5 sur le planet

L'annonce de la Tribe5 sur le wiki officiel

Partager

mardi 28 août 2007

Apercu du dossier dans Konqueror

Beaucoup de gens arrive sur mon blog depuis le célèbre moteur de recherche en cherchant comment mettre une image en aperçu d'un dossier dans konqueror.

J'utilise cette technique pour gérer ma collection musicale et mes photos un peu comme ici.

Preview

Il suffit en fait de créer un fichier .directory dans le dossier concerné et d'y inclure le code suivant :

[Desktop Entry]
Icon=./cover.png

Où cover.png est l'image à mettre en aperçu... . Ceci ne marche qu'avec les fichier .png, pour les autres types comme jpg, ... il faudra convertir avant avec convert par exemple

Pour effectuer cette tâche plus facilement, on peu également utiliser les "Services Menu" de konqueror en ajoutant dans "~/.kde/share/apps/konqueror/servicemenus" un fichier previewDir.desktop ressemblant à :

[Desktop Entry]
Actions=DirApercu
Encoding=UTF-8
ServiceTypes=image/png

[Desktop Action DirApercu]
Exec=echo "[Desktop Entry]\nIcon=./`basename %u`" > `dirname %u`/.directory
Name=Set this file as directory preview
Name[fr]=Mettre l'image en aperçu du dossier
Icon=insert-image

Maintenant lorsque vous cliquez droit sur un fichier .png dans le sous-menu action une entrée vous propose de "Mettre l'image en aperçu du dossier".

Partager

mardi 21 août 2007

Split view dans konqueror

Voici un petit aperçu d'une fonction souvent méconnue de konqueror. Comme souvent sous KDE, des fonctions géniales sont disponibles mais l'utilisateur ne soupçonne même pas son existence....

Cette fonction va nous permettre de créer une fenêtre de navigation séparée en 2 afin de pouvoir comparer 2 répertoires ou de déplacer facilement des fichiers de l'un à l'autre.

Pour ce faire, rendez-vous dans le menu Affichage > Split View ou Cliquez sur la barre d'état. Choisissez alors de séparer votre vue horizontalement ou verticalement.

Split

Voici en gros l'aspect que ça donne... Vous pourrez bien sûr spliter votre navigateur en autant de vue que vous le voulez ....

Splited

Pour refermer une vue, cliquez à nouveau sur la barre d'état ou utilisez les raccourcis clavier (CTRL+ MAJ + R)

Split Close

Malheureusement, l'utilisateur inexpérimenté arrive sur ce genre de vue en ayant fait le raccourci et sans savoir pourquoi d'un coup son navigateur est splité. N'oubliez pas non plus que cette astuce marche également avec la fonction navigateur de konqueror!....

Partager

jeudi 2 août 2007

La prochaine Long Term Support sera 8.04

C'est ce 22 juillet lors de la conférence Ubuntu Live 2007 que Mark Shuttleworth a annoncé la grande nouvelle.

La précédente version LTS (long term support), première de son genre, était la version 6.06 (retardée de 2 mois sur le cycle habituel afin d'offrir une qualité suffisante). Mark à également annoncé que les futures version LTS sortiraient avec un intervalle de 2 ans. Cette nouvelle vise principalement le monde des entreprises et devrait permettre une adoption plus grande sur le poste de travail.

Ainsi, Canonical et les divers associés "offriraient" un support de 5 ans après la sortie de la nouvelle version.

Croisons les doigts en tant qu'utilisateur de KDE que la nouvelle version (4) soit intégrée dans la future 8.04 ( ce qui risque d'être corsé vu le changement que ça représente!)

Partager

mercredi 4 juillet 2007

Units pour la conversion facile d'unités

Introduction

Comme son nom l'indique, GNU units est un petit logiciel en ligne de commande qui est extrêmement utile pour la conversion d'unités.

Installation

Comme d'habitude un simple appel à votre gestionnaire de paquets suffit pour installer le logiciel :

sudo aptitude install units

Le mode Interactif

Pour accéder au mode interactif, entrez simplement "units" dans une console. Le programme affiche alors un Prompt avec la question "You have: ". Là, introduisez le nombre suivi de l'unité à convertir puis faites enter. il vous affiche "You want:" et vous introduisez l'unité à convertir.

Exemple :

You have: 1.75km
You want: miles
* 1.0873996
/ 0.91962514
You have: 1day
You want: minute
* 1440
/ 0.00069444444

le résultat avec un "*" vous donne le chiffre converti et le "/" donne l'inverse de la conversion (il est donné afin de pouvoir vérifier d'éventuelles erreurs du programme.

Lancé avec l'option --verbose, la sortie de units est plus clair :

bmaron@pc20-139:~$ units --verbose
2438 units, 71 prefixes, 32 nonlinear units
You have: 1km
You want: miles
1km = 0.62137119 miles
1km = (1 / 1.609344) miles

Le mode Non-Interactif

Ce mode est prévu pour l'utiliser directement depuis votre shell sans passer par le jeu des questions-réponses. Il faut donc simplement lancer le programme avec les 2unités en paramètre :

units '2litre' 'cm^3'
* 2000
/ 0.0005
units '2hours + 4min + 2s ' 's'
* 7442
/ 0.00013437248

Voilà , c'est tout pour aujourd'hui! Bonne conversion!

(Billet librement inspirer du Debian Package of the day)

Partager

vendredi 29 juin 2007

Panoramiques sous linux avec Hugin

Revenant d'une semaine de randonnée dans le Vercors, j'avais évidemment besoin de recréer plein de panoramiques des superbes paysages vu là bas.

Pour ça, rien de plus simple sous linux, nous allons utiliser hugin , autopano-Shift et enblend.

Commençons donc par installer les programmes nécessaires...Sous feisty, faites :

sudo aptitude install hugin autopano-sift

il vous propose alors d'installer enblend en plus des autres programmes.

Logiquement Hugin à la possibilité d'utiliser directement autopano et enblend mais chez moi, l'intégration n'est pas des plus réussie. Nous utiliserons donc les outils séparément.

Tout d'abords, lançons "autopanog" dans un terminal par exemple, afin de calculer les points similaires entre les images.

Voici l'interface apparaître...

Autopano-Gui

Cliquez sur "Add images" et choisissez alors les images composant votre panoramique. Laissez les autres paramètre par défaut à l'exception peut-être du PTO output si vous ne voulez pas qu'il atterrisse dans votre Home.

Démarrez ensuite le calcul avec le bouton "Compute".

Autopano Compute

Une fois terminé, cliquez sur exit et ouvrez alors hugin. Celui-ci va nous permettre de gérer la reconstruction en panoramique.

Ouvrez le fichier pto obtenu avec autopano, et indiquez lui le chemin vers la 1ère image de votre panoramique s'il vous le demande.

Dans l'onglet "Points de Contrôle" vérifiez que 2 photos avec des points similaires sont bien marqués comme tel.

Hugin poc

Ensuite, dans l'onglet Optimiseur, cliquez sur "Optimiser" et validez les changements.

Rendez-vous dans le dernier onglet : "Assembleur" et appuyez sur le bouton "Calculer l'angle de champ" puis sur le bouton "Calculer la taille optimale".

Hugin Assemble

Ensuite choisissez "TIFF multiples" comme format de sortie et Nona comme moteur d'assemblage. Il ne reste plus qu'à choisir la projection. Pour ça, référez vous au beau tutoriel expliquant la chose.

Libre à vous de régler les paramètres de Hugin si vous en avez la capacité, moi je ne suis pas un expert donc je laisse +- pareil :)

Une fois les réglages fait, cliquez sur "Assembler" et choisissiez le début du nom de vos .tif ("panor" par exemple deviendra "panor0000.tif",...).

Maintenant, nous allons utiliser enblend afin de joindre les images et ajuster le contraste,....

Dans le répertoire où se trouve vos tifs, ouvrez un terminal et entrez :

enblend -m 256 -v -o result.tif panor*.tif

Cette commande va créer un fichier result.tif comprenant votre panoramique (attention le fichier peut être volumineux!).

Hugin result

Il suffit maintenant de passer avec un éditeur d'image (Gimp, Krita,...) pour découper la partie intéressante (sans les bandes noirs,...) et votre panoramique est pret! Génial non?

panoramique vercors

Partager

dimanche 10 juin 2007

Séparer un gros fichier en plusieurs petits volumes

Tout d'abord et vous vous en doutez sûrement, il existe une multitude d'outils pour effectuer cette tâche et je ne peux pas tous les aborder. Mais n'hésitez pas à me faire signe si vous avez une solution plus élégante, simple ou performante ;).

J'ai commencé par envisager le découpage des volumed avec un outil comme zipsplit afin que les utilisateurs de windows puissent également profiter des fichiers découpés. Seulement, un inconvénient majeur est que la taille des morceaux doit être supérieure à la taille du plus grand fichier ... pas toujours pratique....

il est également possible de découper avec rar de la manière suivante :

rar a -v5m monvol *.avi

rar va alors créer des volumes de nom monvol.partX.rar de 5Mo et contenant tous les ".avi" du répertoire. Le problème est que rar n'est pas un outil libre et donc pas toujours disponible dans toutes les distributions.

Mon attention s'est alors portée sur "split" un petit outil en ligne de commandes permettant de découper n'importe quel fichier en morceaux de la manière suivante :

split -d -b 1m cd.iso arch_

qui va donc couper en fichiers de 1m mon "cd.iso" (utilisez k pour kilo-octets ,.... cf le man) auquel il apposera le préfixe "arch_" suivi d'un chiffre (le -d).

pour les windowsiens, l'épreuve serait plus compliquée vu qu'ils doivent utiliser l'utilitaire "copy" sous DOS pour rejoindre les fichiers.

pour nous unixiens, rien de plus qu'un simple cat fera l'affaire :

cat arch_* > cd.iso

La dernière solution proposée est basée sur l'outil "tar" qui propose une séparation par volume natives.

Vous pouvez spécifier à tar de créer une archive multi-volume de cette manière :

tar -c -M --tape-length=5000 -f arch1.tar cd.iso

-c pour créer une archive, "-M --tape-length=" pour une multi-archive de la taille spécifiée (ici 5mo) et "-f" pour spécifier le fichier cible. Tar vous demandera alors le nom de l'archive suivante et vous devrez lui spécifier pour chaque volume!

emerzh@robert:~$ tar -c -M --tape-length=5000 -f arch1.tar cd.iso
Charger le volume #2 pour `arch1.tar' et appuyer sur ENTRÉE: n arch2.tar
Charger le volume #3 pour `arch2.tar' et appuyer sur ENTRÉE: n arch3.tar

Le "n " n'est pas là par hasard, il spécifie la création d'une nouvelle archive. Plutôt fastidieux nan?

Et pour remettre tout ensemble, c'est exactement la même marche à suivre avec un -x au lieu du -c.

emerzh@robert:~$ tar -x -M -f arch1.tar
Charger le volume #2 pour `arch1.tar' et appuyer sur ENTRÉE: n arch2.tar
Charger le volume #3 pour
`arch2.tar' et appuyer sur ENTRÉE: n arch3.tar
Charger le volume #4 pour `arch3.tar' et appuyer sur ENTRÉE: n arch4.tar

A vous de choisir la solution la plus adaptée à vos besoins et vos affinités. Je n'ai malheureusement pas croisé d'outils graphiques permettant ces tâches...un message aux développeurs? ;)

Partager

jeudi 31 mai 2007

Gnu screen, ou comment rendre la console plus pratique

Ayant un hébergeur avec un accès shell, j'effectue la plupart des développements directement dans mon vim par ssh. Seulement, il est souvent utile de faire des changements dans plusieurs fichiers en même temps, de se trimbaler dans plusieurs dossiers à la fois,...

Gnu Screen est un logiciel rêvé pour cette utilisation. Voyons ensemble comment il fonctionne.

Principe

Vous êtes connecté à irc en console chez vous et vous voudriez pouvoir vous connecter du boulot sans pour autant ouvrir une deuxième session irc et sans perdre la précédente conversation.

Chez vous, vous lancez alors un screen dans lequel vous faites tourner un client irc. Vous parlez, puis vient l'heure d'aller travailler. Vous détachez la fenêtre et vous délogguez votre session à la maison. Une fois au boulot, vous vous connectez en ssh à votre maison et rattachez alors le terminal. Vous retrouvez alors la conversation irc comme si vous ne l'aviez jamais quittée!

Trêve de bavardages voyons cela de plus près, ce sera sans doute plus clair.

Installation

S'il n'est pas déjà installé, tapez :

sudo aptitude install screen

récupérerez ensuite mon screenrc qui facilitera la navigation dans screen

wget http://blog.bmaron.net/public/screenrc

et copiez le dans votre répertoire home

mv screenrc ~/.screenrc

voilà c'est installé ;)

Utilisation

Sur l'ordinateur A, lancez un screen en utilisant simplement la commande "screen". Utilisez ensuite le shell comme bon vous semble.... lancez par exemple un irssi.

Ici, vous pouvez "détacher" votre console, à l'aide des touches Ctrl et la touche "a" suivie de la touche "d" (=> Ctrl-a + d). Ceci aura pour effet de quitter temporairement la discussion sur irc et vous retrouver dans le shell de départ.

Ensuite sur l'ordinateur B ( ça marche aussi depuis le même ordi, mais ça à moins d'intérêt :p), connectez vous en ssh sur votre machine A.

ssh A.com

Si vous aviez détaché la console, vous pouvez la "rattacher" grâce à la commande screen -r suivi du nom de la session ( screen -r seul vous donne la liste des sessions ouvertes et s'il n'y en a qu'une, va directement rattacher celle-ci).

Si la console n'était pas détachée, utilisez alors un screen -x qui va entrer dans le mode "muti-visualisation" permettant à deux personnes de voir la même console (extrêmement pratique pour le tutorat :p)

génial non?

vous pouvez aussi, dans un screen, créer plusieurs fenêtres et sauter de l'une à l'autre :

Ctrl-a +c pour créer une nouvelle fenêtre, Ctrl-a +n (comme next) pour aller à la fenêtre suivante et Ctrl-a + p (comme previous) pour la précédente.

Vous pouvez aussi utiliser Ctrl-a + " pour afficher la liste des fenêtres disponibles et choisir dans la liste!

Dernier raccourci pour aujourd'hui, Ctrl-a+UnChiffre va à la fenêtre UnChiffre ( ==>Ctrl-a +3 va à la fenêtre n°3).

Sympa nan? Et des millions d'autres choses sont encore possibles grâce à screen...

Je sais que tout n'est pas facile à retenir mais, je vous promets que le jeu en vaut la chandelle!

Gnu Screen

Partager

dimanche 27 mai 2007

Utiliser Gmail comme client mail par défaut

Malgré les positions parfois douteuses de Google, je n'arrive pas à me décoller de ce super webmail qu'est GMail. Rien de plus ennuyant dès lors de voir KMail ou Evolution s'ouvrir lorsqu'on clique sur un lien "mailto".

Voici un petit script trouvé sur ce blog qui permet d'ouvrir le mailto directement dans GMail avec votre navigateur par défaut.

Téléchargez donc le petit script

et placez-le dans un de vos dossiers. Par exemple le dossier "~/.scripts/" comme ça, vous ne le verrez pas apparaître dans vos tâches quotidiennes.

N'oubliez pas de le rendre exécutable ;)

mkdir ~/.scripts

cd ~/.scripts

wget http://blog.bmaron.net/public/mailto.sh

chmod u+x mailto.sh

Ensuite, rendez-vous dans le menu k>Réglages du système >Applications par défaut.

Dans le menu "Client de courrier" , choisissez "Utiliser un autre client de messagerie" et introduisez le chemin vers votre script.

mailto gmail

Partager

mardi 22 mai 2007

Kde 3.5.7 est sorti!

Voilà, c'est fait! Une nouvelle version de Kde est sortie et est estampillée 3.5.7 :D

Cette version de maintenance apporte un gros lot de corrections mais également quelques fonctionnalités supplémentaires.

Cette version met l'accent sur les gestionnaires d'informations personnelles comme KAddressBook, KOrganizer et KAlarm.

KMail reçoit également son petit lot de nouvelles fonctionnalités notamment avec le meilleur support de l'Imap (support des quotas, des copies et des déplacements de répertoires).

Kpdf supporte maintenant des pdf plus complexes et affiche des info-bulles pour les liens.

Kdevelop, quant à lui, change de version majeure et supporte mieux la complétion et la navigation dans le code.

Plein d'autres changements sont au menu pour Kopete, KHtml, Kjs, les jeux et les programmes éducatifs.

Voici un historique complet des changements.

! Attention La manipulation qui suit est déconseillée!

Si vous désirez l'installer, l'équipe de Kubuntu met à disposition des dépôts pour Feisty.

Néanmoins, Cette manipulation est déconseillée et n'est pas officiellement supportée. Elle pourrait rendre votre machine instable ou, vous faire perdre des données!

Partager

dimanche 20 mai 2007

13 Raccourcis clavier pour Bash

Le shell par défaut sur de nombreux linux est bash. Il existe bien évidemment un bon nombre de raccourcis clavier pour vous faciliter la vie... une fois que vous arrivez à les retenir (et je sais comme c'est dur :D) !

Ici, je vous propose de passer en revue 13 d'entre eux qui vont vous être utiles au quotidien :

  1. CTRL+A : amène votre curseur au début de la ligne que vous êtes occupé à taper.
  2. CTRL+E : juste l'inverse du précédent, va donc à la fin de la ligne que vous tapez.
  3. CTRL+L : va effacer l'écran, tout comme la commande "clear".
  4. CTRL+U : efface tout ce qui est avant le curseur. ( si le curseur est en fin de ligne, il effacera la ligne entière...)
  5. CTRL+K : efface tout ce qui est après le curseur.
  6. CTRL+R : recherche parmi les commandes précédentes (CTRL+R pour aller à l'occurrence précédente)
  7. CTRL+C : tue le programme en cours.
  8. CTRL+D : sort du shell courant ( pareil que la commande exit, un de mes raccourcis préféré!)
  9. CTRL+Z : met ce qui tourne en mode "suspendu" ( re-démarrer avec fg ou bg)
  10. CTRL+W : supprime le mot avant le curseur
  11. ALT+F : avance le curseur d'un mot
  12. ALT+B : recule le curseur d'un mot
  13. TAB : Auto complète la commande (fichier, dossier, commande, ...)

Partager

mardi 15 mai 2007

Libérons la police!

L'équivalence des polices libre par rapport à ces soeurs propriétaires de Microsoft ( comme Arial, Courier new, Times new Roman,...) à toujours été un point noir dans les migrations.

Red-Hat, la très célèbre société éditant des distributions Gnu/Linux a décidé de remédier à ça, en proposant un jeu de polices en Gnu/GPL.

Ces polices ont la même taille et le même espacement que les polices Microsoft , ce qui permet de n'introduire aucun décalage dans vos créations.

Pas de panique cependant pour le caractère viral de la gpl qui s'appliquerait à vos documents, la licence s'accompagne d'une exception permettant une utilisation dans tout types de documents.

Police Liberation

Autant dire tout de suite que Red-hat encourage son utilisation dans Thunderbird, Firefox mais également dans Microsoft Office si vous êtes encore sur la plate forme propriétaire.

Pour installer, rendez-vous sur la page de téléchargement et téléchargez le tar.gz.

Extrayez l'archive vers le dossier ~/.fonts ou /usr/share/fonts/truetype si vous voulez en faire bénéficier tous les utilisateurs de votre système.

mkdir fonts; cd fonts
wget https://www.redhat.com/f/fonts/liberation-fonts-ttf-2.tar.gz
tar xvfz liberation-fonts-ttf-2.tar.gz

Puis

cp *.ttf /home/bmaron/.fonts/
fc-cache -f -v

ou si vous voulez les fonts pour tous les utilisateurs

sudo cp *.ttf /usr/share/fonts/truetype
sudo fc-cache -f -v

Rendez-vous ensuite dans les préférences pour changer la police du système:

Sous Kde : Réglage du système > Apparence > Police

Sous gnome : Système > Préférences > Police

Partager

dimanche 13 mai 2007

Le Backspace dans firefox sous linux ...il est parti où?

Depuis un certain temps je suis ennuyé par le fait que dans Firefox version Gnu/Linux (ou en tout cas ubuntu), le backspace (touche du clavier qui sert à effacer le caractère ou la sélection qui se trouve à gauche du curseur) ne sert pas comme sous la plateforme de Microsoft. Sous Gnu/Linux, le backspace ne sert plus de "Page précédente" mais de "Page Up" et question d'habitude j'aurais voulu retrouver ce fonctionnement.

Bien évidemment tout est prévu (vous vous en doutiez nan?).

Commencez par entrer dans votre barre d'adresse "about:config" comme ici :

ff_about.png

Dans la barre de recherche apparue au-dessus du grand tableau de valeurs, inscrivez "browser.backspace_action", puis cliquez doit sur la ligne sélectionnée et choisissez "Modifier" :

ff_backspace.png

Changer alors le 1 originel en 0, puis "ok" et c'est parti!

ff_backspace_changed.png

Vous voilà avec le comportement souhaité!

Partager

samedi 12 mai 2007

Ubuntu Feisty - Les CD sont arrivés

Lundi matin, j'ai reçu au boulot un petit paquet TNT.

Après vérification, il s'agit des cd d'ubuntu Feisty fawn (7.04) commandés sur Ship-it pour l'Expo science 2007.

Malheureusement, ces cd arrivent quelques jours trop tard.....mais qu'à cela ne tienne, il serviront à d'autres évènements de ubuntu-be ;)

voici un petit aperçu du contenu de la caisse :

Unbuntu cd

Partager

lundi 7 mai 2007

Installer proprement vos compilations avec checkinstall

Il est toujours déconseillé aux débutants d'installer des logiciels avec make et make install. En effet, cette technique ne permet pas toujours de dés-installer proprement les logiciels ou de gérer les dépendances. La compilation devient vite pour certains logiciels un vrai calvaire et la dés-installation encore pire ....

Pour la propreté de l'installation, un logiciel extrêmement pratique vient à notre secours, CheckInstall .

Comme toujours,

sudo aptitude install checkinstall

Ce logiciel va nous permettre de créer un .deb dans les règles de l'art ( ou presque ....) et d'installer le paquet proprement avec notre gestionnaire préféré. checkinstall gère aussi les archives rpm pour les "red-hat based" comme red-hat (bien-sûr),fedora, mandriva, suse,... et les tgz pour les "slackware based".

Le principe de fonctionnement est que vous allez télécharger l'archive tar.gz , la décompresser dans un dossier et entrez la commande ./configure puis make.

Ensuite, au lieu de procéder à l'installation avec make install, lancez plutôt un "checkinstall".

Cette commande va alors "écouter" le système de fichiers et "noter" les actions du make install. Avec ces informations, il va nous créer un joli petit paquet qu'il installera s'il est exécuté en root.

Bien entendu, checkinstall fonctionne aussi avec des install.sh & compagnie....

Quoi? vous voulez des exemples??

ok, ok, prenons l'exemple de kurso, un logiciel d'apprentissage de l'espéranto ( non libre ...mais bon :s) .

Commençons par télécharger le logiciel et le décompresser

wget http://cursodeesperanto.org/kurso.tar.gz

tar xvfz kurso.tar.gz

Là, pas de ./configure à faire ni de make, lancez donc directement l'install:

checkinstall ./install.sh

Il vous demande ensuite si vous voulez créer de la documentation par défaut , répondez "y".

Entrez ensuite une description et terminez par ctrl+D . Style :

Kurso de Esperanto est un programme multimédia d'auto-apprentissage de l'Esperanto
Il est composé de 12 leçons, de compréhension à l'audition et d'exercices de prononciation.

Vérifiez ensuite les informations et corrigez si nécessaire. Terminez par Enter.

Si vous ne l'avez pas exécuté en root, il vous indiquera à la fin : *** Failed to install the package. Ne paniquez pas c'est normal, il suffira alors de faire un

dpkg -i kurso_20070507-1_i386.deb

pour installer le paquet!

Et voilà, vous avez réussi à installer proprement grâce à dpkg!

Partager

page 2 de 2 -